mémoire de forme

 

2015

 

Béton, lames microscope, photographies, cuir

L x l x H : 24 x 6 x 30 cm

 

J'ai  toujours été intriguée par le mobilier domestique déposé dans l'espace urbain : abandonné ou réutilisé.

 

Ce triptyque traite du décalage entre l'ordre urbain, la géométrie, le béton (nu, froid, gris, austère, solide, lisse) et le désordre d'un lit défait, l'intimité de draps froissés, la chaleur de mains jointes, l'émotion du grain de peau.

 

"Mémoire de forme" renvoie à ce bout d'histoire humaine qui a laissé sa trace dans la rue.