vanité

Nouvelle interprétation d'une vanité en remplaçant le crâne traditionnel par un de nos organes vitaux : le foie. Organe le plus grand du corps humain, responsable du métabolisme et  également symbolique car considéré comme un organe essentiel en Mésopotamie, siège de la pensée et des sentiments et vecteur de présages (hépatoscopie).

L'organe est de forme fidèle au modèle anatomique. Sa couleur marron roux plus ou moins foncé, avec une brillance de "mouillé", est obtenue par le superposition de pelures d'oignons. Une goutte de verre illustre la vésicule biliaire. Il est posé sur du carrelage comme un vulgaire organe avec des pampilles de verre témoignage de sa fragilité.

Pièce à la fois répulsive et attractive semblable à une vanité.

2014

 

plâtre, pelures d'oignon, verre

 L x H :  26 x 13